les-relais-de-experience association retraites seniors benevoles occitanie

Entreprise : aide à la création, aide à la gestion,...

C’est aussi, et peut-être surtout, être capable, pour un chef d’entreprise, d’anticiper tout problème pouvant affecter l’un de ces trois éléments afin d’y remédier suffisamment à temps pour ne pas causer de préjudice à la survie de l’entreprise.

Dans les petites entreprises, le responsable est le plus souvent accaparé par les problèmes de la vie courante de son activité : achats, production et vente, négoce pur et simple, prestations de services, relations fournisseurs, clients, banque, comptable.

Ainsi, les aspects purement commerciaux ou relationnels occultent pratiquement tout son temps disponible et il fait assez souvent l’impasse sur les problèmes de gestion. Si quelques difficultés surviennent, il est alors pris au dépourvu par ignorance des fonctionnements propres aux systèmes de gestion qui existent dans toutes les formes d’entreprises (petites, moyennes ou grandes).

Or, si les moyennes ou grandes entreprises disposent de personnel compétent pour gérer ces systèmes (comptables, directeurs financiers,…), la très petite entreprise en est dépourvue totalement : le coût en serait insupportable !

Le chef d’entreprise se trouve donc dans l’une de ces deux situations :

  • il a reçu une formation suffisante pour auto-gérer les problèmes de gestion courante… et peut donc tout maîtriser.
  • il n’est pas formé ou se sent insuffisamment formé pour maîtriser les problèmes de gestion.

Dans ce dernier cas, le Comider, propose aux responsables de très petites PME une forme d’intervention atypique, compte tenu de la disponibilité des intervenants du Comider : entretiens informels adaptés au temps disponible du chef d’entreprise.

Les difficultés d’entreprise

Comme un être humain, toute l'entreprise connaît, à un moment de son existence, des problèmes de santé.
De même, comme sur le plan médical, si l’on s’y prend suffisamment à l’avance, dès que surgissent les premiers symptômes, la thérapie sera moins lourde tout en étant assez efficace pour éradiquer le mal.

En matière d’entreprise, plus particulièrement, les chances de voir traitées radicalement les difficultés dépendent généralement de plusieurs facteurs :

  • les causes des difficultés sont-elles bien diagnostiquées ?
  • depuis combien de temps une situation anormale s’est-elle révélée ?
  • quelle est la nature et l’importance de difficultés concrètes : retards importants de règlements clients, impayés aux fournisseurs, découvert bancaire en constante progression, retards vis à vis de l’administration (URSSAF…) mises en demeures reçues ?

Important : il faut bien savoir qu’en matière de difficultés d’entreprises, certains problèmes juridiques peuvent apparaître très rapidement.